Vendredi 30 juillet • Jean-Louis Aubert + Dionysos...

Musicalarue 2021
16h30 > 23h30
39€ (hors frais de location) / Gratuit pour les enfants de moins de 5 ans (assis sur les genoux des parents)

Musique :

Jean-Louis Aubert + Dionysos + The Hyènes Unplugged + La Poison + Les Sans Soucis

Arts de la rue :

Electric Circus + Groupe Démons et Merveilles + Immo + L'Arbre à Vache + Les Yeux Fermés + POC + Ertza

Jean-Louis Aubert et les Sculpteurs de vent

Jean-Louis Aubert et les Sculpteurs de vent • © Tous droits réservés

Variété / France

Aujourd’hui Jean-Louis Aubert a hâte de reprendre la route avec ses équipes pour retrouver son public. Il sera toujours accompagné de son dispositif scénographique « unique au monde »(le Parisien): des hologrammes qu’il déclenche en direct et avec lesquels il joue tout au long du concert.

Le rêve holographique que Jean-Louis Aubert portait en lui depuis plusieurs années sera donc de retour dès octobre prochain.

Mais d’ici là, et avant de reprendre la route des Zéniths et Arénas de France avec « OLO TOUR» et ses 36 rendez-vous précieux, Jean-Louis Aubert reprendra sa tournée phénoménale cet été avec la série de festivals initialement prévue en 2020. Série de concerts en plein air pour laquelle il prévoit un set spécial, entouré de ses musiciens de cœur : " LES SCULPTEURS DE VENT "

Vendredi 30 juillet | 22h - 23h30 | Théâtre de Verdure

Retrouvez Jean-Louis Aubert et les Sculpteurs de vent sur :

Dionysos

Dionysos • © Yann Orhan

Rock / France

A Paris, sur les quais de Seine, est amarré le Flowerburger, un bateau-resto-disco cabinet de curiosités qui sert des burgers aux fleurs et traverse Une sirène à Paris, le dernier roman de Mathias Malzieu. Ce bateau est une péniche, qui permet de partir loin et de transporter de grandes quantités de marchandises. Par exemple, des histoires, des métaphores. Pour Mathias, ce bateau, c’est Dionysos. Le groupe qu’il emmène (et qui l’emmène) depuis 25 ans, pour les grandes croisières comme à travers les tempêtes. « Les fantômes de mes souvenirs sont accoudés au comptoir, je vais leur servir à boire, un cocktail de mélancolie et de joie », chante Mathias dans Flowerburger – la chanson qui s’appelle ainsi sur le nouvel album de Dionysos, pas le bateau du livre. Et d’ailleurs, ce n’est pas vraiment (ou seulement) Mathias qui chante, car il a écrit la chanson en se glissant dans la peau de Gaspard Snow, le personnage principal du livre. Gaspard est « surprisier », et même le dernier des surprisiers. Sachant que le métier de surprisier consiste à transformer ses rêves en réalité. Le Flowerburger, c’est Dionysos. Et Gaspard Snow, c’est un peu beaucoup Mathias Malzieu.

Vendredi 30 juillet | 20h - 21h15 | Théâtre de Verdure

Retrouvez Dionysos sur :

The Hyènes Unplugged

The Hyènes Unplugged • © Pascal Laplassotte

Rock / France

On croise fréquemment sur la route du rock des personnages hors normes, des gens qui marchent à contresens ou qui suivent leur propre chemin et regardent le monde comme une comédie ridicule. Il y a ceux qui finissent par s’arrêter un jour, et les autres, qui continuent à avancer. Gamins insouciants que rien n’effraie, le temps n’a sur eux aucune emprise, car en fait, ils s’en moquent. Les quatre musiciens de The Hyènes font partie de ceux-là.

Dimanche 01 août | 17h - 18h30 | Les Platanes

Retrouvez The Hyènes Unplugged sur :

Les Sans Soucis

Les Sans Soucis • © Tous droits réservés

Fanfare / France

Depuis les années 80, les Sans Soucis animent les rues de France et d'Europe pour distiller leur bonne humeur et assouvir leur envie de faire la fête avec le public.

Grâce à un style musical varié leur permettant de s'adapter à tous les publics et à une animation singulière, ils ont été primés à de nombreuses reprises dans différents festivals européens. La presse s'en fait l'écho lors des divers déplacements du groupe.

Avec leur répertoire de près de 80 morceaux et leur esprit festif, les Sans Soucis vous donnent alors rendez-vous...

Les 30 et 31 juillet | Intermèdes musicaux

Retrouvez Les Sans Soucis sur :

Electric Circus (cie)

Electric Circus (cie) • © Tous droits réservés

Installation / France

Headspace

Headspace est un théâtre miniature automatisé pour 1 spectateur, une installation avec des acteurs robotiques et des mécaniques programmées, expérimentés par le public de manière intime et personnelle.

Pendant 2 minutes le spectateur enfile une tête géante qui remplace son ancienne tête. Coupé du monde, dans la pénombre et le silence, un petit spectacle entièrement automatique se déroule avec de l’animatronique en direct. Il n’y a pas d’écrans ni de sons enregistrés, tous les sons sont acous- tiques et générés en live. Headspace s’inscrit en réaction à la quantité importante temps que nous passons devant les écrans et l’artificialité des réseaux sociaux. À l’intérieur de l’espace de tête, il est physiquement impossible d’utiliser un téléphone ou une caméra, le public ne peut que regarder avec ses propres yeux.

Tous les jours

Retrouvez Electric Circus (cie) sur :

Groupe Démons et Merveilles (cie)

Groupe Démons et Merveilles (cie) • © Tous droits réservés

Déambulation / France

Les DéDé’s

Qui sont-ils avec leurs bobines incertaines, leurs bras bien trop longs ?
Ces Drôles de Dadais, Débonnaires et Dégingandés sont Les DéDé’s : les Dormeurs Debout.
Leurs confortables charentaises, leurs chemises de nuit douillettes évoquent la nuit, le moelleux, l’intime, le doux.

Alors Dormeurs Debout ou Rêveurs Eveillés ?
Rêveurs bien réveillés assurément, qui une fois jetés dans la rue, redécouvrent le monde. Comme si la nuit leur avait rendu leur innocence et l’appétit de la découverte.
Neufs, vifs, curieux, ludiques, joyeux, ils réinventent par leur regard candide le paysage urbain, et surtout tous ceux qui le peuplent.
Ce duo, qui retombe de temps à autre, dans les intempestives voluptés du sommeil… s’en relève bien vite ...

Du 27 au 31 juillet

Retrouvez Groupe Démons et Merveilles (cie) sur :

Immo (cie)

Immo (cie) • © B. Zanzottera

Cirque / France

French Touch Made in Germany

IMMO propose un mélange culturel franco-allemand explosif, où l’on retrouve jonglage, magie, musique et acrobatie. Avec des numéros encore plus délirants, il revient sur les objets typiques, traditions, clichés et particularités de la France et de l’Allemagne.

30, 31 juillet

Retrouvez Immo (cie) sur :

L'Arbre à Vache (cie)

L'Arbre à Vache (cie) • © Tous droits réservés

Théâtre / France

Goodbye Persil

Alerte ! Deux individus de sexe masculin ont été repérés, à bord d’une Twingo grise, aux abords du terrain de jeux. Il semblerait que ces deux suspects soient frères et que leur mission dépasse de très loin tout ce que vous pouvez imaginer.
Goodbye Persil est un spectacle de rue gestuel et comique, une histoire sans parole bourrée de surprises, un James Bond avec Gaston Lagaffe. C’est drôle et touchant…

30, 31 juillet

Retrouvez L'Arbre à Vache (cie) sur :

Les Yeux Fermés (cie)

Les Yeux Fermés (cie) • © Asile Artistik

Théâtre / France

« ...Car c’est bien d’humanité dont nous parlons »

Fragments d’histoires d’un poilu ordinaire

Une plongée sensible, humaine et révoltée dans l’histoire et les souvenirs de jeunesse de Victor Bruneau, simple paysan de La Poôté parti au front pour quatre ans.
Souvenirs d’enfance et d’insouciances avant la guerre, souvenirs d’Enrico, l’enfant du cirque italien, de Mohammed Al Ouattara, le chevalier algérien camarade de tranchées ou encore des mutins de Craonne.
Une parenthèse de solitudes et d’amitiés, d’horreurs et de solidarités, de rencontres inoubliables et de souvenirs ineffaçables dans la vie de toute une génération de femmes et d'hommes d'ici et d'ailleurs. Une parenthèse qui s’ouvre avec un sourire insouciant et se referme la gueule cassée par une lucidité révoltée.

29, 30 juillet

Retrouvez Les Yeux Fermés (cie) sur :

POC (cie)

POC (cie) • © Tous droits réservés

Jonglage / France

BPM

BPM est un concert pour deux body-percussionnistes-jongleurs et un musicien multi-instrumentiste (claviers, basse, mélodica, MAO…). Un trio légèrement fou et foncièrement sympathique qui jongle du rap indien au funk en passant par l'électro...
Les musiciens transforment leurs objets et leurs corps en instruments de musique, les balles et les rebonds en notes, les vibrations en rythmes, les trajectoires en roulements de tambour et les chutes en silences...
Entre chorégraphie sonore et laboratoire rythmique à ciel ouvert, BPM nous emporte le temps d’une partition de musique jonglée, dans une quête musicale et humaine où la musique se regarde et le mouvement s’écoute !

29, 30 juillet

Retrouvez POC (cie) sur :

Ertza (cie)

Ertza (cie) • © Yolanda Giron

Danse / Espagne

Meeting Point

Deux jeunes qui viennent de loin, ont dû traverser une flaque de 8000 kilomètres et laisser passer plusieurs années pour se retrouver de l’autre côté de la planète, et découvrir tout ce qui les unit.
Découvrir comment les labyrinthes de la vie se croisent parfois, et à partir de ce moment nous empêchant de rester ce qu’on était. Découvrir cet endroit où règne la passion pour la danse, et où le mélange des langues comme le break-dance et le hip-hop, sous le regard d’une troisième personne qui vient de la danse contemporaine, crée quelque chose de nouveau.
Quelque chose de nouveau et non défini, mais en même temps, qui définit les deux (... ou les trois).
MEETING POINT parle des endroits où les gens se trouvent, des flaques qu’il faut traverser et du temps qu’il faut laisser passer pour la rencontre.

30, 31 juillet

Retrouvez Ertza (cie) sur :

La Poison

La Poison • © Dianous

Rock Electro / France

Ce power trio électro-rock est en passe de devenir un véritable phénomène sur la scène française, servi par des concerts mémorables. La Poison, c’est son nom à conjuguer au féminin comme un remède aux pressions ambiantes, déborde d’une énergie euphorisante rarissime dont témoigne ce premier album. Voix magnétique, riffs incisifs, beats décapants… La Poison réussit la synthèse parfaite d’un rock sauvage et percutant, tendance garage/post-punk, avec une électro entêtante aux frontières de la new/cold wave. Le trio parisien ne souffre d’aucune équivalence sur la planète rock, ce qui justifie largement son caractère surnaturel. De là à parler de concept, il n’y a qu’à en remonter l’histoire écrite par ces trois personnalités singulières aux styles multiples que sont Moon au chant, David à la batterie (Maximum Kouette, Maxi Monster Music Show) et Daniel à la guitare (Mano Negra, Mano Solo, Saez, Gaëtan Roussel…).

Vendredi 30 juillet | 18h30 - 19h30 | Les Platanes

Retrouvez La Poison sur :

Newsletter