Les Cigales • © Musicalarue

Musicalarue Festival Divers : Hildebrandt + Roukiata Ouedraogo + Yves Jamait

Les Cigales
Public assis
27€ • 30€

Hildebrandt + Roukiata Ouedraogo + Yves Jamait


Repas au foyer municipal de Luxey (inclus dans l'achat du billet)

Hildebrandt

Hildebrandt • © Ayann Orhan

Chanson / France

Hildebrandt vient de loin.
De l’autre côté du Rhin, d’un père offrant un patronyme scénique et des racines pas si carrées d’une Allemagne inconnue.
Une recherche et une empreinte.

Hildebrandt arrive de loin.
De Coup d'Marron, un groupe qui croisait au large de l'Île de Têtes Raides et mouillait dans les eaux d'une chanson rock francophone.
Un parcours et une voie.

De loin en moins direct, il chante aujourd’hui l’ode à tout ce qu’on cache, aux sous-vêtements. Des serments sous l’épiderme, derrière son air bonhomme, il se dévoile et prend le grand large.
A l’abordage de l’Angleterre et de sa pop noire, en quête d’une écriture au sobre couplet-pont-refrain et ça marche fort. Formidablement accrocheuse, sa « chansong » joue certes la division de la joie mais sait aussi danser.
Hildebrandt a plein de pas,
de danse à vous glacer le coeur,
il a la java sous la pudeur,
il danse à l’intérieur,
il danse ailleurs.
Sans jamais savoir bien dire d’où vient le vent, Hildebrandt va loin au-dedans et file dans des territoires où se mélangent les sentiments.
On lui reconnaîtra comme B.A.BA ses pairs d’armes et frères de lettres Bashung, Ané, Belin, Arno. Il foule, sentimental, la scène, accompagné de ses deux fidèles lieutenants aux guitares, et s’empare entre claviers et machines de la lumière.
Une voix. Une route.
Au loin.

Retrouvez Hildebrandt sur :

Roukiata Ouedraogo

Roukiata Ouedraogo • © Fabienne Rappeneau

Humour / France

Je demande la route

Roukiata conte avec autodérision son parcours, riche en péripéties, qui la mène de son école primaire au Burkina Faso aux scènes parisiennes.
Chacune de ses aventures est l’occasion d’une réflexion drôle et délicate sur les décalages culturels entre la France et l’Afrique.

Je demande la route est une traversée initiatique dans un monde de brutes. L’école n’est pas douce en Afrique pour les écoliers. L’arrivée en France est dure pour une migrante désargentée. Le parcours professionnel est compliqué pour une jeune africaine non diplômée.
Mais c’est en surmontant ces épreuves que la jeune fille devient une femme maîtresse de son destin. Roukiata Ouedraogo donne à rire sur divers sujets tels que le parcours d’une migrante, les différences culturelles, le racisme, les souffrances infligées aux femmes... Et offre une belle histoire à la fois grave et légère, à laquelle chacun peut s’identifier.

Texte et mise en scène
Stéphane ELIARD et Roukiata OUEDRAOGO
Collaboration artistique Ali BOUGHERABA

Retrouvez Roukiata Ouedraogo sur :

Yves Jamait

Yves Jamait • © Musicalarue

Chanson / France

"Après la tournée Je me souviens, nous avions ouvert une première tournée Parenthèse acoustique avec une formation en trio pour l'adapter à tous les lieux et en attendant l'album à venir, dont on ne savait pas encore qu'il s'appellerait Mon Totem.

Soixante dates et cinq mois plus tard nous avions refermé cette parenthèse, encore étourdis de votre accueil, afin de nous occuper de l'album à venir et de la tournée qui en découlerait.

C'est donc tout naturellement qu'après avoir chanté ensemble autour de ce Totem, je vous propose de venir, ouvrir, fermer et partager cette Parenthèse 2 où vous pourrez retrouver Samuel Garcia et Didier Grebot à mes côtés pour parcourir le chemin que huit albums ont tracé pour nous mener jusqu'à vous...Nous prendrons aussi quelques chemins de traverse pour venir vous chercher et...vous toucher.

Bref que du circuit court !

À suivre..."

Yves Jamait

Distribution :

Yves Jamait : guitares, chant

Didier Grebot : percussions

Samuel Garcia : accordéons, claviers

Retrouvez Yves Jamait sur :

Les artistes

Newsletter