Les Cigales • © DR

Jehan et Lionel Suarez

Jehan et Lionel Suarez • © Geral Fleury

Certaines contrées sont des villages. On a beau y marcher longtemps, on est toujours voisin ; on a beau ne s’être jamais croisés, on se connaît déjà. Dans ce pays de la chanson de mots et de cœur, JeHaN et Lionel Suarez sont d’évidence voisins. L’un chante, l’autre est à l’accordéon ; l’un a cet âge-là (ah oui, quand même, déjà) et l’autre vingt ans de moins ; l’un arpente l’ardeur calcaire des festivals de peu et l’autre sillonne souvent le chêne plein des scènes prestigieuses.

Ils sont pourtant du même pays, JeHaN et Lionel Suarez. Du même pays qu’Allain Leprest, qui a quitté le village un jour d’été – il y a déjà si longtemps. Alors ils seront tous trois sur le même album : Allain Leprest chanté par JeHaN avec Lionel Suarez à l’accordéon.

Entre JeHaN et Lionel, il y a l’admiration et la camaraderie, l’évidence du lien tissé avant de se connaître, quand Divin Dimey de JeHaN était le disque de chevet d’un jeune accordéoniste débutant. Un jour, un aîné avait appelé Lionel Suarez pour un remplacement – « c’est avec JeHaN, tu dois pas le connaître ». Eh si, justement ! La première rencontre ressemble à des retrouvailles. Elle ouvre un beau livre d’amitié. Il s’est passé une quinzaine d’années. Des aventures de l’un et de l’autre, des rencontres régulières parce que l’on est de ce même pays où l’on se croise forcément. « Je l’ai laissé butiner. Je me suis dit qu’on ferait le miel plus tard », dit JeHaN.

Embrassades à l’enterrement de Leprest. Un détour au bistrot. Sortir l’accordéon, chanter. Se dire qu’il ne faut pas s’arrêter. JeHaN était ami de Leprest ; JeHaN avait enregistré un sublime album consacré à Dimey. Lionel propose qu’il fasse un album tout en Leprest.

Un groupe ? Des arrangements ? Non, seulement l’accordéon pour garder l’évidence du dialogue, de la chaleur, du partage, de l’élan. « Ça permet de ne pas avoir à se justifier », dit Lionel. Un studio ? Ce sera chez lui. Et puis du temps. Le temps d’émonder, d’enlever, de préciser. « Je suis fan au premier degré de JeHaN, rappelle l’accordéoniste. Il a tout pour ne rien faire. » Et chaque fois que JeHaN en fait moins, le texte semble irradier, bouillir, luire, se révéler. « Parfois, dit-il, une chanson décolle. Et il faut reprendre les autres pour qu’elles soient au même niveau.»

Lionel a suggéré de reprendre C’est peut-être que JeHaN appelle « la tour Eiffel de Leprest ». Le chanteur s’est souvenu de 14/18, souvenir d’un jour de passage à Ivry où, au café, Allain lui avait demandé un papier et un stylo ; au retour, il avait rendu à JeHaN son stylo et le texte de cette chanson bouleversante sur la Grande Guerre. Il a emprunté Bien avancé à Louis-Lucien Pascal, autre ami discret de Leprest qui n’avait jamais enregistré ce vieux cadeau. Il a mis une musique sur Aimer c’est pas rien que Leprest avait un soir écrit dans la loge d’un concert. Lionel a composé une mélodie pour Va t’en jouer dehors, laissé par Leprest à l’ami accueillant François Lemonnier. Et puis des connues, des moins connues, des anciennes, des discrètes... Toute une fête de Leprest, cœur battant et âme fervente, mains grandes ouvertes et sourire brave.

Leprest, pacifiste inconnu sonne comme ces villages que l’on rêve, ces villages où chacun sait l’autre et lui prête le regard, l’outil, la semence, la confiance. C’est une de ces œuvres où l’on entend déjà l’humain avant la note, la splendeur avant le mot. Une aventure dont on ne sort pas indemne, qu’on l’écoute en album ou qu’on la voit sur scène: ces chansons-là nous grandissent, tant elles nous éclairent. Quand s’éteint la dernière, on voudrait remercier.

Bertrand Dicale

Retrouvez Jehan et Lionel Suarez sur :

Recherche

Calendrier Musicalarue

<
>
L M M J V S D
      1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930

Actualités

VOTRE BILLET DE TRAIN À TARIF RÉDUIT !

VOTRE BILLET DE TRAIN À TARIF RÉDUIT !

Pour venir au Festival, bénéficiez de 50% de réduction sur votre A/R...

Lire la suite
ACCÈS PMR

ACCÈS PMR

Aménagement pour les personnes à mobilité réduite...

Lire la suite

Nous contacter

Association Musicalarue

Salle de spectacles Les Cigales

273 rue des écoles - 40430 LUXEY

Téléphone : 05 58 08 05 14

E-mail : info@musicalarue.com